[Gens de rue] « Nous sommes interdits devant cette destruction qu’ils font d’eux-mêmes, forme extrême d’auto-abandon quasi masochiste qu’ils nous mettent sous les yeux » (P. Declerck) ; Paris, 2016

[People Of The Street] “We are stunned in front of this self-destruction, an extreme masochistic form of self-abandonment that they present to us”; Paris, 2016″ (P. Declerck)  ; Paris, 2016. Image : © PFRunner
.

c-pfrunner-_sdf-autoabandon-piste-cyclable-_dsc06594

.

Image : © PFRunner

Publicités

2 réflexions sur “[Gens de rue] « Nous sommes interdits devant cette destruction qu’ils font d’eux-mêmes, forme extrême d’auto-abandon quasi masochiste qu’ils nous mettent sous les yeux » (P. Declerck) ; Paris, 2016

  1. Non, vu de notre côté, nous qui ne sommes pas dans la rue, il est évidemment hors de propos de choisir d’y aller. La rue est un milieu beaucoup trop dur. Non, celui qui a écrit ces mots n’est pas moi ; lui a donné une grosse partie de sa vie aux clochards, il les a soigné et écouté en tant que psychanalyste pendant très longtemps. Et il a beaucoup de choses à nous faire passer. Il faut lire un jour « Les Naufragés » de Patrick Declerck.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s