— Tu sais, ces oiseaux qui se poursuivent à 200 à l’heure sans jamais se poser en striant les soirs d’été de leurs longs sifflements aigus ? Bin, ils cherchent absolument à rentrer faire leur nid chez moi ! (martinet noir, Apus apus ; Paris, 2018)

— You know, these birds that are chasing at 200 per hour without ever landing, screaming on the summer nights with their long, high-pitched calls ? They are definitely looking to enter my home for nesting ! (Common Swift, Apus Apus ; Paris, 2018). Image : © PFRunner

.

.

Image : © PFRunner

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s