[Gens de rue] « Être dehors, pas savoir quoi faire, les mauvaises idées reviennent, et puis les angoisses. Alors on boit… Souvent, je me demande si je suis déjà mort, ou presque mort… ». « La vie à la rue est une désolation du sujet et de son monde » (Patrick Declerck), Paris Belleville, 2016

[People Of The Street]  « Living in the street, without something to do, bad ideas are back and then anxieties. So I drink… I often wonder if I’m already dead, or nearly dead… ». « Life in the street is a desolation of the subject and his own world » (Patrick Declerck), Paris Belleville, 2016. Image : © PFRunner

 

(c) PFRunner _SDF _dormeur belleville _DSC02684

.

Image : © PFRunner