Des crayons contre les terroristes sous l’œil de la République, place de la République, Paris. Marche Républicaine #JeSuisCharlie du 11 janvier 2015 pour la liberté et en hommage aux victimes des « attaques terroristes »

Pencils versus Terrorists under the eye of the statue of République, place de République, Paris. Giant rally #JeSuisCharlie in support of liberty on 2015, January 11 after the slaughter of French weekly « Charlie Hebdo ». Image : © PFRunner

 

 

(c) PFRunner CrayonContreTerroriste JesSuisCharlie __DSC05820

 

 

 

Image : © PFRunner

Des crayons, armes de la pensée contre les Kalachnikov, encadrant la République, place de la République. Marche Républicaine #JeSuisCharlie du 11 janvier 2015 à Paris pour la liberté et en hommage aux victimes des « attaques terroristes »

Pencils as weapons againt Kalachnikov framing the statue of République in Place de la République, Paris. Giant rally #JeSuisCharlie in support of liberty on 2015, 11th of January after the slaughter of French weekly « Charlie Hebdo ». Image : © PFRunner

 

(c) PFRunner FilleAuxCrayons JeSuisChalie __DSC05795

Image : © PFRunner

Place de la République le soir de la Marche Républicaine #JeSuisCharlie où une jeune foule ne descend plus de « La République » scandant « Je Suis Charlie », « Merci la police » et « Charlie-berté » ; 11 janvier 2015 à Paris, marche pour la liberté et en hommage aux victimes des « attaques terroristes »

« Place de la République » in Paris : till late in the evening, the crowd took possession of the statue of République after the « Republican Rally »#JeSuisCharlie for freedom and for the victims of « terrorist attacks » on January 11, 2015. Image : © PFRunner

(c) PFRunner Manif 11012015 Repu __DSC05540

 

 

Image : © PFRunner

Place de la Nation au soir de la Marche Républicaine #JeSuisCharlie où une jeune foule ne descend plus de « La Nation » scandant « Je Suis Charlie », « Merci la police » et « Charlie-berté » ; 11 janvier 2015 à Paris pour la liberté et en hommage aux victimes des « attaques terroristes »

« Place de la Nation » in Paris on the evening of the « Republican Rally » #JeSuisCharlie for freedom and for the victims of « terrorist attacks »on January 11, 2015. Image : © PFRunner

 

(c) PFRunner Nation MarcheRepublicaine __DSC05952

 

Image : © PFRunner

Rassemblement #JeSuisCharlie en hommage aux victimes le soir de la tuerie contre Charlie Hebdo, Paris, place de la République, 7 janvier 2015

Tribute #JeSuisCharlie for the victims on the evening after the slaughter against French weekly Charlie Hebdo, Paris, Place de la Republique, January 7, 2015. Image : ©PFRunner

 

(c) PFRunner … JeSuisCharlie les 3 fronts au marqueur__DSC05696++colrec4_800 - Copy

 

Image : ©PFRunner

« L’amour plus fort que la haine…» Rassemblement #JeSuisCharlie en hommage aux victimes le soir de la tuerie contre Charlie Hebdo, Paris, place de la République, 7 janvier 2015

« Love is stronger than hate », Tribute #JeSuisCharlie for the victims on the evening after the slaughter against French weekly Charlie Hebdo, Paris, Place de la Republique, January 7, 2015. Image : © PFRunner

 

(c) PFRunner … JeSuisCharlie amour plus fort__DSC05709

 

Image : © PFRunner

Rassemblement #JeSuisCharlie en hommage aux victimes le soir de la tuerie contre Charlie Hebdo, Paris, place de la République, 7 janvier 2015

Tribute #JeSuisCharlie for the victims on the evening after the slaughter against French weekly Charlie Hebdo, Paris, Place de la Republique, January 7, 2015. Image : © PFRunner

(c) PFRunner JeSuisCharlie Repu Ensemble __DSC05665

Image : © PFRunner

Un chat (Chat amoureux) peint par Thoma Vuille, alias Monsieur Chat, à la station de métro Châtelet en pleine rénovation, en juillet 2014 à Paris. La RATP a attaqué l’artiste et lui réclame 1 800 euros pour « dégradations » (2014)

A cat (in love) painted by French artist Thoma Vuille, aka « Monsieur Chat », at Châtelet tube station in Paris during its renovation, in July 2014 in Paris. RATP, the metro company, decided in August 2014 to demand 1 800 € to the artist for « damages ».
Image : © PFRunner

 

(c) PFRunner … Monsieur Chat Chatelet  __DSC00668

 

Image : © PFRunner

Un chat (Chat amoureux) peint par Thoma Vuille, alias Monsieur Chat, à la station de métro Châtelet en pleine rénovation, en juillet 2014 à Paris. La RATP a attaqué l’artiste et lui réclame 1 800 euros pour « dégradations » (2014)

A cat (in love) painted by French artist Thoma Vuille, aka « Monsieur Chat », at Châtelet tube station in Paris during its renovation, in July 2014 in Paris. RATP, the metro company, decided in August 2014 to demand 1 800 € to the artist for « damages ».
Image : © PFRunner

 

(c) PFRunner … Chat Chatelet  __DSC00666

 

Image : © PFRunner

« Monditalia », tentative de dresser le portrait d’un pays, un des trois thèmes de la Biennale d’architecture de Venise 2014

« Monditalia » : 41 installations at the Arsenale act in chorus to portray a country both in crisis and full of potential (curator : Ippolito Pestellini), one of the three sections of the 2014 Venice Architecture Biennale. Image : © PFRunner

 

Monditalia by (c) PFRunner __DSC01604

 

Image : © PFRunner

Maman et sa fille drapée d’un drapeau palestinien avec autocollant «Je boycotte l’occupant Israélien». Manifestation en soutien à Gaza, Paris, 23 juillet 2014

 

Mother and her baby girl draped in a Palestinian flag and with sticker « I boycott the occupier Israel » during demonstration in support of Gaza, Paris, 23 July 2014. Image : © PFRunner 

 

Manif Gaza by (c) PFRunner __DSC00621 Maman Bébé

 

 

Image : © PFRunner

Jeune manifestant au keffieh et autocollant «Je boycotte l’occupant Israélien». Manifestation en soutien à Gaza, Paris, 23 juillet 2014

 French young demonstrator wearing keffiyeh with sticker « I boycott the occupier Israel ». Demonstration for Gaza and against Israeli attack, Paris, 23 July 2014. Image : © PFRunner 

 

 

Manif Gaza by (c) PFRunner __DSC00625 Keffieh

 

Image : © PFRunner 

Manifestant enroulé dans un drapeau palestinien juste après la manifestation en soutien à Gaza, Paris, 23 juillet 2014

French demonstrator wrapped in a Palestinian flag after demonstration for Gaza and against Israeli attack, Paris, 23 July 2014. Image : © PFRunner 

 

Manif Gaza by (c) PFRunner __DSC00639 enroule ds drapeau

 

Image : © PFRunner

 

«Shalom+Paix» avec les drapeaux d’Israël et de Palestine côte à côte. Manifestation en soutien à Gaza bombardée, Paris, 23 juillet 2014

« Shalom+Peace » with Palestinian & Israeli flags side by side. Demonstration for Gaza under the bombs, Paris, 23 July 2014. Image : © PFRunner 

 

Manif Gaza by (c) PFRunner __DSC06467 Vieux

 

Image : © PFRunner

« Désobéir » : Manifestation antifasciste à Paris le 7 juin 2014 en hommage à Clément Méric, tué un an plus tôt par des militants d’extrême-droite

« DISOBEY! » : Antifascist demonstration in Paris on June 7, 2014 in honor of Clement Meric, murdered a year ago by extreme right-wing activists. Image : © PFRunner

 

Manif Méric by (c) PFRunner __DSC06011 Desobeir

 

Image : © PFRunner

Manifestation antifasciste à Paris le 7 juin 2014 en hommage à Clément Méric. Sit-in et prise de parole place Gambetta.

Antifascist demonstration in Paris on June 7, 2014 in honor of Clement Meric, murdered a year before by extreme right-wing activists. Sit-in and speeches on Place Gambetta. Image : © PFRunner

 

Manif Meric by (c) PFRunner __DSC00007 sit-in

 

Image : © PFRunner

Manifestation antifasciste à Paris le 7 juin 2014 en hommage à Clément Méric, tué un an plus tôt par des militants d’extrême-droite

Antifascist demonstration in Paris on June 7, 2014 in honor of Clement Meric, murdered a year ago by extreme right-wing activists. Image : © PFRunner

 

Manif Méric by (c) PFRunner __DSC09963 T shirt

 

Image : © PFRunner

 

 

 

 

Manifestation antifasciste à Paris le 7 juin 2014 en hommage à Clément Méric, tué un an plus tôt par des militants d’extrême-droite

Antifascist demonstration in Paris on June 7, 2014 in honor of Clement Meric, murdered a year ago by extreme right-wing activists. Image : © PFRunner

 

Manif Meric by (c) PFRunner __DSC09950 feux bengale

 

Image : © PFRunner

Manifestation antifasciste à Paris le 7 juin 2014 en hommage à Clément Méric, tué un an plus tôt par des militants d’extrême-droite

Antifascist demonstration in Paris on June 7, 2014 in honor of Clement Meric, murdered a year ago by extreme right-wing activists. Image : © PFRunner

 

Manif Meric by (c) PFRunner __DSC09883 Christ

 

Image : © PFRunner

 

 

« Nos corps nous appartiennent » : manifestation antifasciste à Paris le 7 juin 2014 en hommage à Clément Méric, tué il y a un an par des militants d’extrême-droite

« Our Bodies Belong To Us » : Antifascist demonstration in Paris on June 7, 2014 in honor of Clement Meric, murdered a year ago by extreme right-wing activists. Image : © PFRunner

 

Manif Meric by (c) PFRunner __DSC09998 Seins

 

Image : © PFRunner

 

Manifestation antifasciste à Paris le 7 juin 2014 en hommage à Clément Méric, tué il y a un an par des militants d’extrême-droite

Antifascist demonstration in Paris on June 7, 2014 in honor of Clement Meric, murdered a year ago by extreme right-wing activists. Image : © PFRunner

 

Manif Meric by (c) PFRunner __DSC06026

Image : © PFRunner

Manifestation des Intermittents du spectacle devant le Théâtre des Folies Bergère où était enregistré le 2 juin 2014 au soir la 26e nuit des Molière

 

.

Manif Intermittents by (c) PFRunner Folies Bergères __DSC09823

« Pas de culture sans droits sociaux ». Manifestation des Intermittents du Spectacle devant le Théâtre des Folies Bergère où était enregistré le 2 juin 2014 au soir la 26e nuit des Molière.
Image : © PFRunner

.

Manif Intermittents by (c) PFRunner Folies Bergères __DSC09814

Manifestation des Intermittents du Spectacle devant le Théâtre des Folies Bergère où était enregistré le 2 juin 2014 au soir la 26e nuit des Molière.
Image : © PFRunner

.

Manif Intermittents by (c) PFRunner Folies Bergères __DSC09825

Manifestation des Intermittents du Spectacle devant le Théâtre des Folies Bergère où était enregistré le 2 juin 2014 au soir la 26e nuit des Molière.
Image : © PFRunner

.

 

Manif Intermittents by (c) PFRunner Folies Bergères __DSC09835

Manifestation des Intermittents du Spectacle devant le Théâtre des Folies Bergère où était enregistré le 2 juin 2014 au soir la 26e nuit des Molière.

Image : © PFRunner

.

Manif Intermittents by (c) PFRunner Folies Bergères __DSC09841

Manifestation des Intermittents du Spectacle devant le Théâtre des Folies Bergère où était enregistré le 2 juin 2014 au soir la 26e nuit des Molière.
Image : © PFRunner

.

Manif des Intermittents du Spectacle : 27/02/2014

.

.

Manif Intermittents (c) PFRunner __DSC07914

« L’Art Est Public ».
Manif des Intermittents du Spectacle : 27/02/2014.
Pour le maintien du régime social des artistes & techniciens qu’on fait par définition travailler intermittemment… et dont le Medef voudrait casser le régime [par pure idéologie, il sait que la culture rapporte].
Image : © PFRunner

.

Manif Intermittents (c) PFRunner __DSC07761

« L’Art Est Public ».
Manif des Intermittents du Spectacle : 27/02/2014.
Image : © PFRunner

.

Manif Intermittents (c) PFRunner __DSC04178

« Chômeurs rebelles ».
Manif des Intermittents du Spectacle : 27/02/2014.
Image : © PFRunner

Parpaings d’Or de l’architecture, cérémonie 2014, Péniche Louise-Catherine, Paris

Peniche Corbu by (c) PFRunner __DSC06070

La péniche Louise-Catherine accueillait la Cérémonie. Ancien asile flottant de l’Armée du Salut (coque de béton), la péniche deviendra un centre sur l’architecture. Image : © PFRunner
.

.

Parpaings d'or by (c) PFRunner __DSC06075

La foule s’avance, les Parpaings d’Or au premier plan restent de marbre en attendant d’être remis à leurs lauréats… Image : © PFRunner
.
.

Cantal Parpaings by (c) PFRunner __IMG_8286

L’architecte Michel Cantal-Dupart (ex Banlieues 89 ; Atelier du Grand Paris) ouvre la Cérémonie des Parpaings d’Or en présentant la péniche Louise-Catherine, ex-asile flottant en ciment armé transformé par Le Corbusier en 1929 dont l’association qu’il préside fera prochainement un centre d’architecture. Image © PFRunner
.

.

Parpaings Delb by (c) PFRunner __IMG_8321

Jérôme-Olivier Delb, organisateur des Parpaings d’Or et de la Cérémonie, prend la parole. Image : © PFRunner

.

.

Parpaings Carli by (c) PFRunner __IMG_8326

Lionel Carli (g), ex-président de l’Ordre des architectes, reçoit le premier Parpaing d’Or des mains de Jérôme-Olivier Delb (d): celui de l’architecte qui porte le plus fièrement la moustache. Image : © PFRunner

.

.

Parpaings6 Trétiack by (c) PFRunner __IMG_8362

Le blogueur et organisateur de la cérémonie Jérôme-Olivier Delb (g) et le journaliste Philippe Trétiack (d) coprésentent la cérémonie des Parpaings d’Or. Image : © PFRunner

.

.

Parpaings7 ClicsCalques by (c) PFRunner __IMG_8369

Les trois architectes de l’agence « Des clics et des calques » reçoivent des mains de Jérôme-Olivier Delb le Parpaing d’Or de « de l’architecte qui a trouvé un nom super chouette, décalé, branché pour son agence quand il avait 25 ans mais qui n’a pas pensé à quand il aurait 55 ans face à un maître d’ouvrage qui ne trouve plus ça très drôle ». Image : © PFRunner

.

.

Parpaings8 D Jakob by (c) PFRunner __IMG_8443

Dominique Jakob [agence Jakob+MacFarlane] montera trois fois la marche pour recevoir trois Parpaings d’Or* des mains de Jérôme-Olivier Delb. Image : © PFRunner

.

.

Parpaings9 Delb dos by (c) PFRunner __IMG_8474

Jérôme-Olivier Delb présente la cérémonie des Parpaings d’Or. Image : © PFRunner.

.

.

Parpaings10 Colboc Delb by (c) PFRunner __IMG_8506

Benjamin Colboc (g) venant de recevoir le Parpaing d’Or 2013 de « l’architecte qui s’appelle Colboc mais tu sais jamais lequel c’est et tu te dis surtout que si la nouvelle génération se met à faire des enfants, y’aura bientôt davantage d’architectes s’appelant Colboc que d’inscrits au tableau de l’ordre de Lozère » en compagnie de Jérôme-Olivier Delb, blogueur et organisateur de la soirée. Image : © PFRunner.

.

Parpaings11 Cantal by (c) PFRunner __IMG_8557

Michel Cantal-Dupart, architecte, urbaniste (ex Banlieues 89 ; Atelier du Grand Paris) et président de l’association en charge de la réhabilitation de la péniche en centre d’architecture accueillait la Cérémonie des Parpaings d’Or sur la Louise-Catherine, ex-asile flottant en ciment armé aménagé par Le Corbusier en 1929. Image : © PFRunner.

.

Marche Contre Le Racisme, Paris (30 novembre 2013)

 

Demonstration Against Racism, Paris, 2013-11-30. Image : © PFRunner

Manif Racisme 112013 by (c) PFRunner __IMG_6704

Image : © PFRunner

Manif Racisme 112013 by (c) PFRunner __IMG_6714

Image : © PFRunner

Manif Racisme 112013 by (c) PFRunner __IMG_6722

Image : © PFRunner

Manif Racisme 112013 by (c) PFRunner __IMG_6794

Image : © PFRunner

Manif Racisme 112013 by (c) PFRunner __IMG_6843

Image : © PFRunner

Manif Racisme 112013 by (c) PFRunner __IMG_6864

Image : © PFRunner

 

Manif Racisme 112013 by (c) PFRunner __IMG_6676

 

Image : © PFRunner

 

Manif Racisme 112013 by (c) PFRunner __IMG_6682

 

 

Image : © PFRunner

 

Manif Racisme 112013 by (c) PFRunner __IMG_6886

 

 

Image : © PFRunner

Évacuations… ad libitum (2006)

Demonstration against dwelling evacuations by the police. Paris, 2006. Image : © PFRunner

« — Les chiens du Président aboient : criminels, immigrés… montrés du doigt. Comme si, au milieu du bruit, tout était permis : on a rasé au bulldozer et sous la neige, un immeuble où vivaient des hommes, des femmes, des enfants. C’est pas à Gaza, c’est à Bagnolet, une ville qui touche Paris. État de guerre… — Il y a quelque chose de pourri en République française…» *

La photo d’illustration est celle d’une manifestation contre l’évacuation d’un logement à Paris, en 2006.

* Tribune de Guy Verhofstadt, député européen et ancien premier ministre, dans le Monde du 11 février 2010.

Manifestation des Portugais de Paris contre l’austérité (2 mars 2013)

Demonstration of the Portuguese of Paris against the austerity policy in Portugal (2013-03-02). Image : ©PFRunner

Les Portugais de Paris défilent en soutien à leurs compatriotes du Portugal où des manifestations monstres (1,5 million) ont eu lieu pour dénoncer l’austérité le 2 mars 2013. Image:©PFRunner

(c)PFRunner_manif-portugais_DSC07312+++colrec_resize

Traduction du panneau : « Coelho [1er Ministre], tu es méchant : tu m’obliges à abandonner mes amis. Je vais grandir sans mes frères »

.

.

(c)PFRunner_manif-portugais_DSC07314++colrec_resize

Traduction de la banderole noire : « Tous Unis Pour Revenir à Notre Patrie »

.

.(c)PFRunner_manif-portugais_DSC07444++col_1_resize

« O povo é quem mais ordena » : « C’est le peuple qui prend le pouvoir » : paroles du chant révolutionnaire « Grândola, Vila Morena », symbole de la Révolution des Œillets le 25 avril 1974 et de la chute du régime salazariste…

.

.(c)PFRunner_manif-portugais

Autre antienne révolutionnaire : « 25 de Abril sempre fascismo nunca mais » : « Vive le 25 avril : Fascisme plus jamais… »

.

Gabriele Basilico : Souvenir d’une exposition (2006)

The photographer and architect Gabriele Basilico died on 13th of February 2013 : Exhibitions memories (2006). Images : ©Basilico ©PFRunner 2006

Expo Basilico by ©PFRunner

Le photographie de la ville Gabriele Basilico est décédé le 13 février 2013. Il avait su, avec de grandes photos très médiatisées, remettre la banlieue au centre ville. Voici, en guise de souvenir, quelques-unes de ses photos exposées à la MEP et à la galerie VU en 2006.

Expo Basilico by PFRunner . . Expo Basilico by PFRunner . . IMG_5600_mep_basilicocol4_resize_2

Expo Basilico VU by PFRunner . . Expo Basilico VU by PFRunner

Et quelques citations :

— La photo est toujours un outil aussi efficace pour mesurer le monde. Et même si les évolutions dans le domaine de l’art ont remis en cause son efficacité documentaire, elle garde sa valeur symbolique de témoignage.
Depuis que le monde s’est mis à courir plus vite, réalité et image se sont superposées et amalgamées dans un ensemble presque indiscernable. A partir d’un moment de l’histoire, le monde à coïncidé avec sa propre image.
Gabriele Basilico

— Les monuments m’embarrassent, je n’ai pas d’amitié pour les châteaux…
Gabriele Basilico

Voici aussi sa nécrologie dans Le Monde : http://bit.ly/12h3dhD

Des intégristes tentent de censurer une pièce de théâtre…

Les intégristes sont contenus par les CRS sur la place du Châtelet à Paris, en face du Théâtre de la Ville où est jouée la pièce de Romeo Castellucci « Sul concetto di volto nel figlio di Dio » qu’ils jugent « christianophobe »…

. . .

Plusieurs intégristes ayant réussi à se glisser dans la salle avec boules puantes et calicots pour perturber la pièce au cours des premières représentations, les spectateurs sont fouillés au corps à l’entrée du théâtre. Ironie du sort, les spectateurs venus assister à une pièce soit disant « christianophobe » ressemblent à ce moment à des Christs en croix…

Premières révélations des archives du RCD au 36, rue Botzaris à Paris…

Les archives du RCD à Paris révèlent les malversations du parti de Ben Ali… http://goo.gl/qzCr5 À l’intérieur de l’ex-local du RCD parisien, 36 rue Botzaris le 15 juin 2011, à la veille de la 2ème évacuation des migrants tunisiens par les forces de l’ordre françaises.

31 mai 2011 : Occupation d’un ex local du RCD tunisien au 36, rue Botzaris à Paris par les «Tunisiens de Lampedusa».

31 mai 2011 à 17h30 : vague dialogue entre la Préfecture de Police (de dos) et les « Tunisiens de Lampedusa » derrière les grilles. Ceux-ci sont entrés peu avant dans les lieux sans effraction. Le préfet menace d’enfoncer les portes. Mais quand on lui demande l’ordre écrit d’évacuation de l’ambassade propriétaire des lieux, il ne peut la fournir. Il est à noter que ces derniers ont décidé dans un premier temps de n’occuper que les dépendances à rez-de-chaussée autour de la cour, soit un quart environ des surfaces disponibles. Le bâtiment à étages a été laissé à disposition des «gardiens» qui occupaient les lieux. [NOTA: les visages reconnaissables ont été changés, conformément au souhait des intéressés].

Zoom de la précédente.

Les anti-G8 ont fait la parade à Belleville « dans la joie et la désobéissance », Paris, 27.05.11.

Rue grise. Vous vous enfilez les couloirs du métro ou vous vous installez tranquillement dans les bouchons… pour aller engraisser le patron… Les anti-G8 ont fait la parade à Belleville « dans la joie et la désobéissance ». Et pas besoin de croissance et de bagnoles rutilantes. NOUS DANSERONS SUR LES RUINES DE LEUR SYSTÈME…


La Panthère de «Paris Sauvage» a fini 3ème le concours photo. Merci pour vos votes !

The Black Panther of « Paris Sauvage » won the Third Prize of Photo Competition.  Thanks for your Vote !

Si vous n’arrivez pas à cliquer sur le lien, recopiez cette adresse dans votre navigateur : http://j.mp/gyOlkI

Panthère urbaine. Belleville, Paris. 2011 ©

Européennes 2009, résumé en trois (vieilles) images…

European elections 2009, three (old) images for a summary.

Maigre moisson cette année. Comme les stocks de poissons, les stocks d’affiches électorales aussi semblent se réduire de scrutin en scrutin. Depuis toujours, je me plais à passer les murs placardés d’affiches par le petit bout de l’objectif. Affiches raturées, graffitées, lacérées, recouvertes…, on voit facilement dans ces miroirs déformés quelque chose comme une trace vivante de démocratie. Cette année, les miroirs étaient rares. Les premiers placards ont été aperçus très tard. Comme si les colleurs avaient peu bataillé pour se payer les plus beaux murs, comme si la ville ne s’était jamais vraiment mise à la couleur de l’élection.

Par dépit, je me suis caché derrière mon écran, et j’ai fait défiler les vieux souvenirs des élections précédentes. Et, surprise, dans les reflets des vieilles affiches, j’ai retrouvé l’histoire de la dernière élection.

vue.php

Des poubelles pour urnes… une abstention record : 57 % en Europe, près de 60 % en France [affiche pour les Européennes 2004, Parti communiste].

vue.php2_redimensionner

Score historiquement faible du Parti Socialiste (16,8 %), talonné par Europe Écologie (16,2 %), loin derrière l’UMP (28 %)… [affiche pour les Européennes 2004, Parti socialiste].

vue.php3

Le résultat : une Europe toute bleue (la couleur du PPE, Parti populaire européen, droite, grand vainqueur du scrutin)… [Européennes 2004].